Quel est le rôle du parrain et de la marraine ?

 

Que ce soit pour un baptême civil ou religieux, le parrain et la marraine disposent d’un rôle fort auprès de l’enfant. Ayant habituellement un grand lien de confiance avec le jeune baptisé, ils sont présents pour l’accompagner dans toutes les étapes de sa vie. Dans cet article, découvrez tout ce que représentent le parrain et la marraine.

 

Le parrain et la marraine s’engagent à accompagner les parents dans l’éducation de leur enfant

 

Tout d’abord, le rôle principal du parrain et de la marraine consiste à suivre l’éducation de l’enfant, et à y participer s’ils le souhaitent. Sur ce plan, toutes les idées peuvent être bonnes et il n’existe aucun modèle à suivre. Tandis que certains parrains et certaines marraines préféreront voir l’enfant une fois de temps en temps pour lui offrir des cadeaux, d’autres participeront régulièrement à son éducation.

Néanmoins, qu’il s’agisse d’un baptême religieux ou d’un baptême civil, le parrain et la marraine ne bénéficient pas d’un statut juridique particulier. Ils n’ont donc pas d’obligation légale vis-à-vis de l’enfant et de son éducation : leur lien demeure symbolique avant tout.

 

Un puissant lien de confiance est généralement présent entre le parrain, la marraine et l’enfant

 

Le parrain, la marraine et l’enfant sont habituellement liés par un précieux lien de confiance. En cas de situation imprévue voire de circonstances exceptionnelles, il est courant que l’enfant se tourne vers son parrain et sa marraine.

Mais encore une fois, le baptême n’engage en aucun cas le parrain et la marraine sur le plan juridique. Il s’agit avant tout d’un engagement moral et religieux des deux personnes envers le jeune baptisé.

Il faut garder à l‘esprit qu’une fois le parrain et la marraine choisis, il ne sera plus possible d’en changer. Par conséquent, le choix est à prendre au sérieux, et l’engagement doit être vraiment sincère.

 

Dans un baptême religieux, le parrain et la marraine assistent parfois l’enfant dans sa découverte de la foi

 

En plus des points précédemment cités, pour un baptême chrétien, le parrain et la marraine peuvent également jouer un rôle dans l’apprentissage de la religion par l’enfant. À l’instar de l’éducation de l’enfant, cet accompagnement spirituel peut se faire de multiples manières et il existe différents niveaux d’investissements.

 

La médaille de baptême est traditionnellement offerte par la marraine

 

Afin de symboliser l’entrée de l’enfant dans la communauté chrétienne ou républicaine, la coutume consiste à lui offrir une médaille baptême. Celle-ci peut représenter une figure religieuse (Sainte Croix, Vierge Marie, Enfant Jésus, etc.), ou un symbole laïc (étoile, arbre de vie, agneau, colombe, etc.).

Sur le revers de la médaille, il est possible de faire inscrire la date de naissance de l’enfant, sa date de baptême ou encore son prénom. Traditionnellement, la médaille est choisie par le parrain et la marraine, en concertation avec les parents, puis offerte à l’enfant par la marraine au cours de la cérémonie du baptême.

 

Selon la coutume, c’est le parrain qui offre la chaîne pour la médaille de baptême

 

Afin que l’enfant puisse porter la médaille de baptême, une chaîne doit bien sûr y être associée. Le collier doit idéalement être conçu avec le même métal que la médaille, et comporter des mailles suffisamment discrètes, telles que la Forçat ou la Gourmette pour un garçon, et la Vénitienne pour une fille.

Dans la tradition chrétienne et républicaine, il est également choisi par le parrain et la marraine, puis offert à l’enfant par le parrain durant la cérémonie.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *