Comment bien préparer l’accouchement naturel ?

Si certaines femmes enceintes optent pour la césarienne, la majorité opte pour l’accouchement naturel. Pour que la délivrance se déroule dans de bonnes conditions, les femmes doivent bien se préparer.

Durant la grossesse

Pendant les 9 mois de grossesse, vous devez penser à :

– Garder la forme

Même si vous mangez pour deux, vous ne devez donc pas dépasser votre poids maximum autorisé. Pour garder la forme, il faut que vous soyez active et fassiez des exercices adaptés au stade de votre grossesse. Pour cela, vous pouvez marcher, nager ou encore suivre des exercices prénataux. De cette façon, vous serez plus endurante et aurez plus de force pour supporter le travail. Ainsi, vous ne risquez pas de subir une césarienne.

Pour garder la forme, veillez à suivre un régime alimentaire équilibré. Évitez les aliments difficiles à digérer. En guise de collation, privilégiez les fruits, les yaourts légers ou encore les compotes de fruits. Au fil des mois de votre grossesse, suivez toujours un régime équilibré et adapté à la femme enceinte.

– Suivre un cours de préparation à l’accouchement

Les femmes enceintes appréhendent l’accouchement, car elles ne savent pas ce qui va se passer. C’est pour cette raison qu’il est utile de connaître les diverses étapes de l’accouchement pour diminuer l’anxiété et le stress. Recherchez un cours d’accouchement dispensé par des instructeurs certifiés qui vous feront bénéficier de conseils personnalisés.

Lors de ces cours, soyez accompagnée par votre partenaire. En effet, le soutien est important durant cette période. Par ailleurs, faites appel aux services d’une doula. Cette spécialiste vous sera d’une aide précieuse surtout lors de la phase de travail. Vous pouvez discuter avec votre médecin traitant ou votre sage-femme pour bénéficier de l’aide d’une doula tout au long de votre grossesse et lors de l’accouchement.

Pendant le travail

Ce site internet propose plusieurs conseils, pour réduire la douleur pendant le travail. Ainsi, dès les premières contractions :

– Faites-vous masser

Lorsque vous ressentez les premières contractions, c’est que le travail commence. Cette phase est assez éprouvante pour toutes les femmes. Pour réduire la douleur, faites-vous masser les épaules et la nuque durant les premières heures du travail. Pendant les stades les plus éprouvants, faites-vous masser la tête. En effet, la pression exercée a pour but d’envoyer des messages plus « doux » pour atténuer la douleur.

– Prenez un bain chaud
Prendre un bain chaud permet à vos muscles de se décontracter. Les tensions musculaires diminuent, ce qui contribue à réduire la douleur. L’idéal est de s’immerger dans de l’eau chaude. Si vous n’avez pas de baignoire, une douche à l’eau chaude est également efficace. En effet, l’hydrothérapie est une méthode conseillée par les experts pour accoucher sans douleur.

– Soyez ouverte à la médication
Avant l’accouchement, il se pourrait que vous soyez en travail actif et que votre col tarde à se dilater. Cette éventualité ne signifie pas que vous devez subir une césarienne. Le médecin prescrira des médicaments à injecter dans l’espace qui se trouve à l’extérieur de la moelle épinière pour accélérer le processus de dilatation. Par la même occasion, vos muscles seront plus détendus. Il n’y a aucune inquiétude à avoir, car votre bébé ne risque pas d’être atteint par le médicament. La plupart des femmes préfèrent choisir un analgésique. La péridurale n’est qu’un dernier recours. En effet, les femmes sont de plus en plus réticentes à cette méthode d’accouchement à cause des effets secondaires qu’elle engendre.

No Comments Yet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *